Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
04 Sep

Mont-Cenis, Savoie, 6 Aout 2021

Publié par Jean-François

Mont-Cenis, Savoie, 6 Aout 2021

Fuyant la canicule qui sévit dans le sud de l'Italie, en route vers mon Limousin natal, je franchi la frontière par le col du Mont-Cenis. Endroit magique où je suis certain de faire de belles rencontres.

Le lac du Mont-Cenis est une retenue d'eau artificielle, perchée à environ 2000 mètres d'altitude, et entourée de montagnes dont certaines sont encore enneigées.

lac de Mont-Cenis
lac de Mont-Cenis
lac de Mont-Cenis

lac de Mont-Cenis

Il suffit de s'arreter sur le bord de lac pour faire déjà de belles observations.

piéride de la rave (Pieris rapae)
piéride de la rave (Pieris rapae)

piéride de la rave (Pieris rapae)

sablé du sainfoin (Polyommatus damon), male
sablé du sainfoin (Polyommatus damon), male

sablé du sainfoin (Polyommatus damon), male

bleu nacré (Lysandra coridon)
bleu nacré (Lysandra coridon)
bleu nacré (Lysandra coridon)

bleu nacré (Lysandra coridon)

Et déjà un lifer !!

cuivré écarlate (Lycaena hippothoe eurydame), male
cuivré écarlate (Lycaena hippothoe eurydame), male

cuivré écarlate (Lycaena hippothoe eurydame), male

moiré lancéolé (Erebia alberganus)
moiré lancéolé (Erebia alberganus)

moiré lancéolé (Erebia alberganus)

moiré frange-pie (Erebia euryale)

moiré frange-pie (Erebia euryale)

Si les Erebia sont difficiles à distinguer par un néophyte comme moi, l'identité des nombreuses hespéries restera probablement un mystère. Vos suggestions seront les bienvenues !

hespérie à identifier (Pyrgus sp)

hespérie à identifier (Pyrgus sp)

hespérie à identifier (Pyrgus sp)
hespérie à identifier (Pyrgus sp)

hespérie à identifier (Pyrgus sp)

xyline provençale (Mniotype solieri), larve

xyline provençale (Mniotype solieri), larve

Une petite cascade se révèle une cache au trésor

Une petite cascade se révèle une cache au trésor

mélitée des centaurées (Melitaea phoebe)
mélitée des centaurées (Melitaea phoebe)

mélitée des centaurées (Melitaea phoebe)

mélitée du plantain (Melitaea cinxia)

mélitée du plantain (Melitaea cinxia)

Puis, sur le bord de l'eau, des dizaines de papillons semblent se chamailler pour se nourrir des sels minéraux laissés par l'érosion et l'évaporation de l'eau du torrent (voir la photo en introduction et la suivante). On peut deviner plusieurs espèces de lycaenidae, d'hesperiidae et d'Erebia. 

Mont-Cenis, Savoie, 6 Aout 2021

Essayons d'y voir plus clair.
Les Pyrgus sp. sont très nombreux et plusieurs espèces sont présentes. L'identification est difficile.
Au centre de la photo suivante, le dessin du revers des ailes laisse penser à un Pyrgus carlinae. Les signes distinctifs sont cernés en rouge sur la seconde photo (selon Cédric Jacquier, Pyrgus de France).

possible hespérie de la parcinière (Pyrgus cfr carlinae) possible hespérie de la parcinière (Pyrgus cfr carlinae)

possible hespérie de la parcinière (Pyrgus cfr carlinae)

A gauche, on devine un azuré de la jarosse (Polyommatus amandus), centré sur la photo suivante.

azuré de la jarosse (Polyommatus amandus)

azuré de la jarosse (Polyommatus amandus)

Un troisième lifer de la journée, l'azuré de l'oxytropide (Polyommatus eros) abonde.

azuré de l'oxytropide (Polyommatus eros)azuré de l'oxytropide (Polyommatus eros)

azuré de l'oxytropide (Polyommatus eros)

azuré de l'oxytropide (Polyommatus eros)azuré de l'oxytropide (Polyommatus eros)

azuré de l'oxytropide (Polyommatus eros)

de gauche à droite: azuré de l'oxytropide (Polyommatus eros), bleu nacré (Lysandra cordion), hespérie (Pyrgus sp.)

de gauche à droite: azuré de l'oxytropide (Polyommatus eros), bleu nacré (Lysandra cordion), hespérie (Pyrgus sp.)

Nombreux aussi les sablés du sainfoin (Polyommatus damon)

sablés du sainfoin (Polyommatus damon) avec de nombreux Pyrgus sp.

sablés du sainfoin (Polyommatus damon) avec de nombreux Pyrgus sp.

Un autre lifer, l'argus de l'hélianthème (Aricia allous). Le nom commun est valide aussi pour Aricia artaxerxes dont A. allous pourait etre une sous-espèce.

Au centre, ailes ouvertes.

argus de l'hélianthème (Aricia allous) avec 2 Pyrgus sp.

argus de l'hélianthème (Aricia allous) avec 2 Pyrgus sp.

argus de l'hélianthème (Aricia allous) avec 3 Pyrgus sp. et 1 bleu nacré (Lysandra coridon)

argus de l'hélianthème (Aricia allous) avec 3 Pyrgus sp. et 1 bleu nacré (Lysandra coridon)

probable argus de l'hélianthème (Aricia allous) au centre

probable argus de l'hélianthème (Aricia allous) au centre

Une hespérie à identifier, peut-etre Pyrgus carlinae, Pyrgus cacaliae ou Pyrgus alveus ? 

hespérie à identifier (Pyrgus sp)

hespérie à identifier (Pyrgus sp)

moiré lancéolé (Erebia alberganus)

moiré lancéolé (Erebia alberganus)

Un peu plus loin, sur l'alpage

grand nacré (Speyeria aglaja)
grand nacré (Speyeria aglaja)

grand nacré (Speyeria aglaja)

En descendant d'altitude, dans les bois

nacré porphyrin (Boloria titania)nacré porphyrin (Boloria titania)
nacré porphyrin (Boloria titania)

nacré porphyrin (Boloria titania)

panorama depuis le nacré porphyrin
panorama depuis le nacré porphyrin

panorama depuis le nacré porphyrin

Commenter cet article

Archives

À propos

Observations de la nature entre France et Italie, parfois quelques voyages ailleurs